Cherchez dans les archives extensives, tous les articles de 14 février 2012 à maintenant.

Table des Matières

Journal du Médecin de 22/09/2017
 
ACTUALITÉ
Voulez-vous vérifier l’identité de vos patients ?

Dès le 1er octobre, les infirmiers à domicile ont l’obligation de vérifier l’identité de leurs « patients » avant tout geste infirmier. Une expérience pilote qui doit être étendue dans le courant de l’année 2018 à d’autres prestataires comme les médecins. La base légale est prévue. Maggie De Block n’y voit que des avantages. Et vous ?

Le Dr Hepp s’en vaLa métamorphose du SECM

A l’heure de quitter son poste, le Dr Bernard Hepp revient sur la transformation du Service d’évaluation et de contrôle médicaux de l’Inami. Cela ne fut pas un long fleuve tranquille.

Congés de maladie : Maggie De Block veut vous responsabiliser

La ministre des Affaires sociales et de la Santé publique veut responsabiliser les médecins par rapport à la prescription de jours de congé de maladie, surtout ceux qui en prescrivent trop. Comme pour la prescription de médicaments, vos profils vont être comparés.

Augmentation de l’absentéisme de longue durée« La moins mauvaise solution »

La décrue d’étudiants en 1er Bac suite à l’organisation de l’examen d’entrée n’entraîne pas de problèmes logistiques insurmontables. Au contraire, la qualité de la pédagogie devrait s’en voir renforcée. Les étudiants s’éparpillant autrement (en particulier en sciences biomédicales), les universités ne perdent pas non plus de subsides ou bien peu. « L’examen d’entrée est la solution la plus satisfaisante ou en tout cas la moins mauvaise », explique Dominique Vanpee, le « doyen des doyens » (UCL). « Nous l’avions demandé depuis 2008. »

Les Hennuyers pénalisés"L’examen d’entrée doit être annulé"

Sur Facebook, le député (cdH) Dallemagne critique vertement l’examen d’entrée en médecine et dentisterie. Nous publions ci-dessous son argumentaire, fort apprécié sur les réseaux sociaux.

Rembourser les médicaments chers : un défi complexe

La Fondation Médicaments & Société a organisé ce samedi un colloque sur le « risk sharing ». Hasard du calendrier, cette séance consacrée en partie à la « convention article 81 » – dispositif qui permet aux firmes pharmaceutiques de négocier discrètement un accord de remboursement avec les autorités – s’est tenue quelques jours après la publication par la revue Médor d’un article critiquant l’opacité de ce système.

Réconcilier l’humain avec la technologie

ESANTÉ L’événement annuel du cluster bruxellois lifetech.brussels, était l’occasion pour les entrepreneurs dans le domaine de la santé et les praticiens de se rencontrer, sans oublier les patients et les autorités, également présents. L’eSanté était au cœur des échanges, et laisse entrevoir ses plus grands défis : se trouver une définition acceptée par tous les acteurs, et relier ceux qui pensent l’eSanté avec ceux qui l’utilisent.

Une initiative qui mène au débat

ESANTÉ Un baromètre eSanté, présenté pour l’occasion, esquisse ce que représente l’eSanté en Belgique en 2017. Si le contrat n’est pas pleinement rempli, faute, entre autres, d’une définition de l’eSanté qui reste complexe, le baromètre a le mérite de lancer le débat.

« L’expérimentation animale continuera »

Devant les réactions courroucées de plusieurs ténors de la recherche sur l’animal à travers le pays, le ministre wallon en charge, notamment, du Bien-être animal, Carlo Di Antonio (cdH) change son fusil d’épaule. « En aucun cas, le projet de Code ne sera un frein au développement de médicaments destinés à protéger la vie humaine. Il est inexact de laisser croire que ce projet mettra en péril la recherche médicale et pharmaceutique en Wallonie ».

L’animal et nousMéthodes substitutivesLes normes hospitalières

Le jdM vous propose une série en plusieurs épisodes sur les avancements en matière de 6e réforme de l’État. Histoire de vous/nous rafraîchir la mémoire mais aussi de vous exposer des choses que vous ignoriez. Dans ce deuxième épisode, nous revenons sur les normes hospitalières, le financement hospitalier et les institutions autour de la santé mentale au sens large.

Où en est-on ?
LE CHIFFRE
6
ÉDITO
Trop chère liberté
MÉDECINE
Maladie d’Alzheimer : impact d’une détection précoce

NEUROLOGIE Le médecin généraliste joue un rôle clé dans l’approche adéquate des patients atteints de la maladie d’Alzheimer, tout au long de leur maladie. Le Pr Rik Vandenberghe, neurologue à l’UZ Gasthuisberg, Louvain, évoque les points auxquels il faut être attentif.

Un plaisir trop court…

SEXOLOGIE L’éjaculation précoce est le trouble sexuel masculin le plus fréquent. On ne peut l’appréhender en s’appuyant sur la seule vérité du chronomètre.

C’est peut-être dans le fond de l’œil que l’on détectera demain l’Alzheimer…

Des chercheurs ont élaboré une nouvelle technique qui pourrait faire avancer le dépistage de la maladie d’Alzheimer. Basée sur un système d’imagerie optique expérimentale, cette technique permet de déceler dans la rétine la présence de plaques bêta-amyloïdes neurotoxiques, révélatrices de la maladie, des années avant que les patients ne présentent des symptômes.

Petit test deviendra grand ?

ALZHEIMER Le diagnostic de la maladie d’Alzheimer relève d’un long processus. Le patient est d’abord soumis à une batterie de tests neuropsychologiques, doublés d’une anamnèse, d’un examen neurologique, d’un test sanguin, d’une ponction lombaire (pour vérifier la présence de protéines amyloïdes) et, enfin, d’un IRM ou d’un CT-scan, voire d’un SPECT ou d’un PET-scan. Ce n’est qu’au terme de ce long périple, d’ailleurs coûteux et désagréable pour le patient, que le médecin peut poser un diagnostic et connaître la forme de la démence à laquelle il a affaire. Toutes les solutions moins onéreuse sont donc les bienvenues.

Une thérapie en ligne contre les problèmes psychiques

PSYCHIATRIE Traiter l’insomnie à l’aide d’une thérapie comportementale cognitive en ligne, voilà une solution non seulement efficace pour améliorer le sommeil de certains jeunes, mais aussi diminuer les symptômes de psychose et les troubles de l’humeur.

Maladie de Parkinson: un nouveau coupable

NEUROLOGIE Des chercheurs de la Feinberg School of Medicine de Chicago (USA) ont découvert que l’oxydation de la dopamine engendrait une réaction en chaîne toxique, elle-même provoquant la dégénérescence des cellules nerveuses et la maladie de Parkinson. Par la même occasion, ils prouvent l’inutilité des modèles de souris existants en matière de de recherche sur la maladie. La revue Science a publié les résultats de cette étude le 8 septembre dernier.

MEDIFORUM
Vaccin quadrivalent contre la grippe : protection améliorée

Cet automne, Sanofi Pasteur lance sur le marché belge un vaccin quadrivalent contre la grippe, VaxigripTetra®. Le site de production de Val de Reuil (France) s’apprête à remplir les flacons et seringues qui seront distribués ensuite dans 20 pays.

Modalités de remboursement des formes orales de molsidomine

Les spécialités Coruno® 16 mg et Corvaton® 2 mg se sont vu appliquer de nouvelles modalités de remboursement à partir du 1er août 2017. Ces spécialités ne sont plus remboursées en Chapitre I (catégorie B), mais en Chapitre IV (catégorie Bf) pour les patients ayant déjà bénéficié d’un remboursement avant cette date.

GESTION
Un avant-goût du futur automobile

AUTO Suite des nouveautés du salon de Francfort, avec cette fois un focus sur les prototypes présentés sur place. Des modèles qui nous donnent un avant-goût de ce qui nous attend dans un futur… proche ou lointain.

La réalité prend une dimension numérique

TECHNOLOGIE Si la réalité virtuelle (RV) a connu ces dernières années une progression spectaculaire, il existe désormais une nouvelle technologie qui se veut plus prometteuse encore, notamment dans le monde des soins médicaux, à savoir la ‘réalité augmentée’.

DLiveMed mise sur la RAUne pratique high-tech

DOMOTIQUE Le Centre médical d’Arendonk est à la pointe de la technologie. Son plan énergétique s’est vu modernisé au printemps dernier, avec l’installation d’une mini-centrale intégrée au système domotique existant. Petite particularité : dans ce cabinet groupé, les soins intégrés s’appuient sur une informatisation et des applications de santé mobile sophistiquées.

WEEK-END
Une vitrine théâtrale

INTERVIEW Récompensée en 2015 d’un prix de meilleure comédienne par la critique théâtrale, notamment pour ce spectacle, Stéphanie Van Vyve reprend du talon dans Belles de nuit et son rôle de prostituée au grand coeur et en mal - et pas mâles - de liberté. A voir aux Riches Claires jusqu’au 30 septembre. Et la comédienne de s’exposer.

La maison de verre

MUSÉE À deux pas de la frontière, non loin de Maubeuge, Sars-Poteries, en dépit de son nom, consacre à la tradition verrière de la région un musée du verre flambant neuf et qui n’a rien de transparent.

Allez Allez de retour retour

MUSIQUE Groupe belge culte et éphémère du début des années 80, Allez Allez se reforme plus de trente ans après, sous l’impulsion de Marka, qui en fit partie.

Mort d’un pourri

CINÉMA Transposition du premier roman de Laurent Binet paru en 2010, HHhH évoque la neutralisation, comme l’on dit aujourd’hui, d’un bourreau nazi à l’origine de la Solution finale. Un haut fait d’armes de la résistance, hélas passé au filtre d’une « europroduction » plutôt diluée.

La théorie du K.O.

AUTO « FRICTION » Un ancien adepte du noble art devenu littérateur de renom dans son pays, la Norvège. OK, mais Gens de Bergen, qui évoque Joyce dans son titre, ne boxe pourtant pas dans la même catégorie.

The intrepid foxes

RAYON LASER La flotte de Renard repasse, mais c’est le charme qui se tasse.

TRIBUNE
Donnez-moi des politiques lamentables
INSOLITE
Allongé sur le billard, Dan joue du saxo

Lors d’une opération hors du commun, sans anesthésie générale, alors que les chirurgiens lui « trituraient » le cerveau pour en extraire une tumeur, un musicien américain a joué de son instrument. But de la manœuvre : s’assurer que les fonctions cérébrales impliquées dans la pratique musicale du patient ne seraient pas endommagées. Tout a bien fonctionné.